Les ransomwares ou rançongiciels font partie des logiciels malveillants les plus en vogue en ce moment. Leur but, crypter vos données afin qu'elles ne soient plus exploitable jusqu'à ce que vous payez la rançon. Voici quelques conseils afin d'éviter cette prise d'otage.

Ces malwares (terme générique pour les logiciels malveillants) touchent professionnels et particuliers, certains se pensant à tord suffisamment protégés. La protection est un fait, mais l'usage que l'on fait de l'outil informatique est surtout la cause d'infection.

Nul mail bizarre, tu n'ouvriras

Cela parait si évident à dire et à comprendre que beaucoup ne suive pas ce conseil. Un mail dont on ne connaît pas la provenance ou qui génère un doute sur sa provenance, on ne l'ouvre pas, et encore moins les fichiers joints éventuels, source quasi certaine de malware.

NB : Attention aux faux mails ! Beaucoup de courriers électroniques clonent la charte graphique de votre banque, des impôts, d'un service en ligne etc pour voler vos identifiants ou moyen de paiement ! On parle alors de fishing, qui fera l'objet d'un autre article.

Des réseaux sociaux tu te méfieras

Les réseaux sociaux regorgent de liens douteux, tous plus alléchant les uns que es autres : une promo exceptionnelle, une information hallucinante... on est réorienté sur un site bien moins légitime qu'il n'y parait.

Ne soyez pas naïf : gagner un iPhone 9 en 2017... c'est impossible. De façon générale, vérifiez la véracité de l'information en faisant un tour sur votre moteur de recherche préféré (google, yahoo...)

NB : à choisir, préférez Qwant à google, yahoo et consorts, je reviendrais dessus sur un prochain article.

Ton système à jour tu mettras

Le système d'exploitation (Windows, Linux, Mac OSX...) est le logiciel qui va tout piloter, pour faire simple. S'il n'est pas à jour, des failles de sécurités ne sont pas comblées et vous exposez vos données notamment à des corruptions ou pertes.

Si cette précaution de faire les mises à jours est vraie pour le système d'exploitation (également appelé OS, pour Operating System), ça l'est tout autant pour tous les logiciels de l'ordinateur, puisque les mises à jour ont pour rôle :

  1. La correction de failles de sécurité (vulnérabilités)
  2. La correction de bogues (en anglais : bug)
  3. Ajout de nouvelles fonctionnalités (parfois retraits d'obsolètes)

Donc quand Windows, Linux, Adobe, Flash, VLC, l'antivirus... bref, n'importe quel logiciel légitime vous demande d'effectuer une mise à jour, arrêtez de fermer la fenêtre et lancez la mise à jour !

Des sauvegardes tu effectueras

Le risque 0 n'existant pas, il est absolument nécessaire de trouver un moment pour pour effectuer des sauvegardes : stockez vos documents importants sur un support externe, tel qu'un disque dur USB.

Il est possible d'utiliser des logiciels dédiés à cette tâche et tout à fait autonome. Souvent, une telle solution est déjà présente sur l'ordinateur.

Des protections ton système possédera

Les ordinateurs sont désormais connectés en permanence à un réseau dès lors qu'il est allumé (bien que même éteint...). Par conséquent, il est constamment vulnérable : un PC non protégé et connecté à internet est infecté en 3 minutes d'après de récentes études.

Les protections minimales que doivent avoir tout périphériques connectés à un réseau sont :

  • Un bon antivirus régulièrement mis à jour, et paramétré pour effectué des vérifications régulières (il existe de très bons antivirus gratuits)
  • Un parefeu (firewall), système filtrant les données qui arrivent et sortent.

Si la plupart des ordinateurs sont dotés de ces éléments, les smartphones, réels ordinateurs de poches, en sont rarement équipés : de bons antivirus gratuits existent pour les smartphones.

A la fin de cette lecture, conseils tu appliqueras

Vous venez d'avoir de l'information, certains conseils que vous connaissiez déjà, voire tous. La protection ne réside pas dans la connaissance, mais dans l'application ! Allez, on mets en pratique maintenant !

Powered by OrdaSoft!